Dindon entier rôti exceptionnel

Retour aux recettes
Dindon entier rôti exceptionnel
Thématiques
Préparation : 35 minutes
Cuisson : 180 minutes
Portions : 8
Ingrédients

Dindon rôti exceptionnel

  • 1 dindon entier du Québec de 6 à 7 kg (13 à 15 lb)
  • 750 ml (3 tasses) de cassonade bien tassée
  • 375 ml (1 1/2 tasse) de sel casher
  • 30 ml (2 c. à soupe) de sauge séchée
  • 30 ml (2 c. à soupe) de thym séché
  • 30 ml (2 c. à soupe) de sarriette séchée
  • 2 ml (1/2 c. à thé) de toute-épice
  • 1 bouquet de persil
  • 45 ml (3 c. à soupe) de beurre non salé, à température ambiante

Sauce

  • 60 ml (1/4 tasse) de farine
  • 500 ml à 750 ml (2 à 3 tasses) de bouillon de poulet ou de dindon
  • 60 ml (1/4 tasse) de vin blanc
Préparation
  1. Dans un bol, mélanger la cassonade, le sel, les herbes et les épices. Déposer dans un grand plat ou même dans un sac plastique, puis enduire la chair et l’intérieur du dindon du mélange sucre-sel. Couvrir et réfrigérer durant 24 heures.
  2. Préchauffer le four à 230 °C (450°F). Rincer le dindon (intérieur et extérieur), en prenant soin d’ôter toute trace du mélange sucre-sel. Bien essuyer et farcir l’intérieur de persil.
  3. Déposer le dindon sur une rôtissoire. Replier les ailes sous la volaille et attacher les pilons, sans les serrer. Beurrer et recouvrir de papier d’aluminium. Faire rôtir 10 minutes. Réduire à 170 °C (325 °F) et laisser cuire de 2 h 45 à 3 h 15, ou jusqu’à ce qu’un thermomètre à lecture instantanée inséré dans la partie la plus épaisse de la cuisse (faire une lecture dans les deux cuisses, sans toucher les os) indique 82 °C (180 °F). Retirer le papier d’aluminium pour la dernière heure de cuisson et saupoudrer de sel casher.
  4. Sortir le dindon du four et recouvrir de papier d’aluminium. Laisser reposer 25 minutes avant de découper.
  5. Pour faire la sauce, ne conserver que 60 ml (4 c. à soupe) du gras résiduel au fond de la rôtissoire ainsi que les sucs de cuisson solidifiés. Déposer la rôtissoire sur un brûleur de la cuisinière et, à feu moyen-fort, incorporer la farine jusqu’à dissolution complète de celle-ci dans le gras. Laisser cuire 30 secondes puis ajouter 500 ml (2 tasses) de bouillon et le vin (facultatif). Remuer constamment jusqu’à épaississement, en décollant et en incorporant les sucs de cuisson solidifiés. À feu doux, ajouter du bouillon et fouetter jusqu’à consistance désirée. Saler et poivrer au goût.
  6. Servir avec des haricots verts, la salade de pomme et de céleri-rave, le gratin de pommes de terre et de rutabagas, la sauce faite à partir du jus de cuisson et une sauce aux canneberges.

Notes et conseils

En enduisant le dindon au préalable d'un mélange de sel casher et de cassonade, on obtient une chair tendre et savoureuse.

Le salage, simple et efficace, est un truc de chef pour intensifier le goût et la rendre tendre et moelleuse. L’usage de sel casher est essentiel. Prenez soin d’enlever toute trace du mélange sel-sucre avant d’enfourner.

Photographe: Michael Graydon

Source: Maison et Demeure

Selon les principes reconnus de la classification des viandes qui privilégient le masculin, l’appellation «  dindon  » ou «  dinde  » sert à désigner toute viande provenant de cette volaille, sans égard ni au sexe ni à l’âge. Alors, «  dinde   » ou «  dindon   », c’est la même chose dans votre assiette!

Le saviez vous Source de vitamine B12, le dindon aide à la fabrication de nouvelles cellules et à l’entretien des cellules nerveuses.