Q

Dinde ou dindon?

R

Selon les principes reconnus de classification des viandes qui privilégient le masculin, l’appellation « dindon » sert à désigner toute viande provenant de cette volaille, sans égard au sexe ni à l’âge. À ce titre, « dinde » et « dindon » sont donc équivalents.

Q

Peut-on mettre un dindon entier congelé à rôtir?

R

Non, à moins que l’emballage n’en fasse mention.
Certaines marques offrent des produits tels que des dindons entiers farcis, des rôtis ou des poitrines de dindon qui peuvent être mis au four congelés. Lisez toujours attentivement les indications.

Q

Quelle partie du dindon peut-on utiliser pour préparer des brochettes?

R

Les poitrines, les filets et les hauts de cuisses désossés conviennent parfaitement à la préparation de brochettes. Il suffit de couper la viande en cubes.

Q

Pourquoi la chair du dindon est-elle rougeâtre ou rose, même cuite à la température recommandée?

R

La teinte rougeâtre ou rose est due à l’âge et au sexe de l’oiseau, aux composants de son régime alimentaire, aux techniques de transformation ou au système de ventilation de votre four.


Cette teinte particulière n’altère ni le goût ni le caractère comestible du produit dans la mesure où la viande a été cuite à la bonne température (c’est-à-dire lorsque le thermomètre à viande placé à l’intérieur de la cuisse indique 82 °C [180 °F] pour un dindon farci ou 77 °C  [170 °F] pour un dindon non farci).

Q

Qu'est-ce qu'un dindon élevé sans antibiotiques?

R

Les volailles de ce type sont nourries avec de la moulée exempte d’antibiotiques et d’anticoccidien (qui sont habituellement ajoutés à l’alimentation tout au long de l’élevage). Actuellement, des volailles élevées sans antibiotiques sont disponibles, mais en petites quantités. Une production à grande échelle pose notamment des défis pour la santé des oiseaux. Les Éleveurs de volailles du Québec, comme leurs collègues ailleurs en Amérique du Nord et en Europe, tentent de trouver des avenues pour offrir un tel produit à des coûts abordables. Des études sont en cours pour évaluer les techniques d’élevage les plus prometteuses dans un milieu d’élevage québécois.

Évidemment, cela n’enlève rien à la qualité des produits conventionnels. Pour prévenir les maladies, seules des doses infimes d’antibiotiques sont administrées et une période de retrait est observée avant la mise en marché des volailles. Ainsi, aucun antibiotique n’est présent dans le dindon offert au consommateur

Q

Qu’est-ce qu’un produit certifié biologique?

R

Pour qu’un dindon soit certifié biologique, un ensemble de critères très précis sont considérés. La production doit suivre des pratiques régies par des normes de référence reconnues par les autorités gouvernementales et contrôlées par des organismes de certification agréés. Essentiellement, le dindon de ce type doit être nourri de grains certifiés biologiques préférablement entiers ou concassés, et il n’y a pas d’utilisation de médicaments. Pour plus de renseignements, consultez le site cartv.gouv.qc.ca du Conseil des appellations réservées et des termes valorisants.